Patinage de vitesse Canada annonce l’équipe Canadienne

Publié le Publié dans Actualités, Sports

Montréal, le 23 septembre 2015 – Communiqué de presse Patinage de vitesse Canada

Patinage de vitesse Canadaa annoncé aujourd’hui les premiers athlètes nommés au sein de l’équipe canadienne pour les deux Coupes du monde de patinage de vitesse sur courte piste qui lanceront la saison 2015-2016 et qui seront disputées à Montréal, du 30 octobre au 1er novembre, puis à Toronto, du 6 au 8 novembre.

Participation de Charles Hamelin, Marianne St-Gelais et Valérie Maltais
Les spectateurs pourront voir à l’oeuvre les meilleurs patineurs de vitesse sur courte piste au monde lors des deux premières étapes du circuit international de la saison 2015-2016. Parmi ceux-ci, on retrouvera les médaillés olympiques Charles Hamelin, Marianne St-Gelais et Valérie Maltais, ainsi que leurs jeunes coéquipiers Kim Boutin de Sherbrooke, QC, et Samuel Girard de Ferland-et-Boilleau, QC. Ceux-ci sont les premiers athlètes nommés au sein de l’équipe canadienne pour les Coupes du monde à Montréal et à Toronto, équipe qui, en bout de ligne, sera composée de six hommes et six femmes.

Ces cinq athlètes se sont automatiquement qualifiés pour une place au sein de l’équipe canadienne en terminant parmi les trois premiers patineurs de leur catégorie à la suite des Sélections des Coupes du monde d’automne, présentées la fin de semaine dernière à Montréal, selon les points accumulés dans leurs deux meilleures distances. En ce qui concerne la troisième place du côté masculin, Olivier Jean, qui a terminé au troisième rang à la suite des essais, a décidé de céder sa place pour les quatre premières Coupes du monde de la saison afin de tenter sérieusement l’expérience du patinage de vitesse sur longue piste. Cette place deviendra maintenant un choix discrétionnaire. St-Gelais dominante en début de saison aux Sélections des Coupes du monde d’automne, Marianne St-Gelais a démontré qu’elle était au sommet de sa forme en réussissant un balayage de toutes les courses féminines prévues à l’horaire, elle qui a remporté six victoires en six épreuves. « Après un excellent été d’entraînement qui s’est reflété la fin de semaine dernière, j’ai hâte de renouer avec la compétition internationale et surtout, de compétitionner devant nos partisans à Montréal et à Toronto, a dit la triple médaillée d’argent olympique. Nous avons tous hâte de montrer à quel point notre sport est excitant et on espère que les gens témoigneront leur support au maximum en remplissant les arénas aux deux endroits! »

Valérie Maltais de La Baie, QC, s’est également qualifiée. La médaillée d’argent au relais féminin aux Jeux olympiques de 2014 a notamment terminé deuxième au 1500m la fin de semaine dernière. « Je suis contente de faire partie de cette équipe pour Montréal et Toronto, a confié Valérie Maltais. J’ai définitivement l’intention d’en mettre plein la vue à nos partisans de ces deux villes, chez nous, au Canada. Il reste à peaufiner mes performances à l’entraînement afin d’être fin prête pour le début de la saison. » Meilleure Canadienne aux Championnats du monde 2015, Kim Boutin, 20 ans, de Sherbrooke, QC, a également assuré sa place grâce à trois deuxièmes places et trois troisièmes positions la fin de semaine dernière.

Charles Hamelin mènera l’équipe masculine
Chez les hommes, le triple médaillé d’or olympique Charles Hamelin tentera d’épater ses partisans canadiens à Montréal et à Toronto après avoir assuré sa présence grâce à trois premières positions et à deux deuxièmes qu’il a décrochées aux Sélections des Coupes du monde d’automne. « J’ai déjà la tête aux Jeux olympiques de 2018 et c’est pourquoi, lors des essais, j’ai essayé de nouvelles stratégies afin de toujours m’améliorer, a indiqué Charles Hamelin. La prochaine étape de cette préparation vers Pyeongchang se fait maintenant par les compétitions internationales. J’ai hâte d’appliquer les nouveautés, notamment aux Coupes du monde à Montréal et à Toronto, et j’espère que ça se traduira par des performances qui me mèneront sur le podium devant nos partisans canadiens. »

Le patineur de 19 ans Samuel Girard, de Ferland-et-Boilleau, QC, voudra également faire bonne impression après s’être démarqué aux essais de la fin de semaine dernière. À la suite d’une première année internationale senior où il a participé à cinq des six Coupes du monde ainsi qu’aux Championnats mondiaux seniors et juniors, Girard a démontré qu’il poursuivait sa progression en remportant les deux épreuves de 1000m de la fin de semaine. Il a également terminé deuxième et troisième au 1500m, en plus de décrocher les quatrième et cinquième places au 500m.

Troisième, Olivier Jean va essayer le longue piste malgré une troisième position aux Sélections des Coupes du monde d’automne, Olivier Jean a décidé de ne pas participer aux quatre premières Coupes du monde de la saison afin de tenter sérieusement l’expérience du patinage de vitesse sur longue piste. L’athlète de 31 ans de Lachenaie, QC, qui a participé aux Jeux olympiques de 2014 et a mérité l’or au relais en 2010, a quitté mercredi pour Calgary, où il suivra un programme d’entraînement intensif avant sa participation aux Sélections des Coupes du monde sur longue piste, du 22 au 25 octobre, à l’Ovale olympique de Calgary. Jean avait initialement prévu tenter l’expérience du longue piste cet été, mais il a dû remettre le tout à plus tard à la suite d’un accident de vélo. « Même si je suis très satisfait de mes performances de la semaine dernière, un peu surpris même compte tenu que ma forme physique a été affectée par deux mois de convalescence, j’ai décidé de poursuivre le plan que mes entraîneurs et moi avions convenu d’adopter bien avant les essais », a expliqué Olivier Jean. « J’ai toujours voulu tenter une réelle expérience sur longue piste et, à 31 ans, après avoir complété mes études universitaires et à deux ans des Jeux olympiques de 2018, je crois que c’est le bon moment pour faire une juste évaluation, notamment pour l’épreuve du départ groupé qui fera son entrée aux prochains Jeux. » « Ceci dit, mon intention pour le moment est toujours de rester en courte piste, et ma participation aux Sélections des Coupes du monde d’automne, la fin de semaine dernière, témoigne de mon désir de représenter à nouveau le pays aux Championnats du monde sur courte piste au mois de mars prochain – d’autant plus que les points accumulés la fin de semaine dernière compteront pour la composition de cette équipe. »

Cette dernière position du côté masculin, ainsi que les trois autres choix discrétionnaires chez les hommes et les trois choix discrétionnaires chez les femmes, seront annoncés dans quelques semaines.

Des détails supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au www.speedskating.ca.

À propos de Patinage de vitesse Canada

Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 14 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.

Laisser un commentaire